Teodoro Obiang Nguema, quando si dice…bulgaro

https://i2.wp.com/espacioseuropeos.com/wp-content/uploads/2009/01/obiang-7.jpg

(da Le Monde):

Le président Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir en Guinée-Equatoriale depuis 1979, a obtenu 95,37 % des voix à la présidentielle du 29 novembre, selon les résultats définitifs donnés jeudi 3 décembre par le ministre de l’intérieur et président de la Commission nationale électorale.

Le taux de participation aurait atteint 93 %. Le président sortant Obiang Nguema obtient, devançant largement son principal opposant, Placido Mico Abogo (Convergence pour la démocratique sociale, CPDS), qui est crédité de 9 700 voix, soit 3,55 % des votes, d’après ces chiffres. En tout, 291 000 Equato-Guinéens étaient appelés aux urnes, sur une population totale d’un million personnes selon les autorités, de l’ordre de 600 000 à 750 000 d’après des organismes internationaux.

M. Mico Abogo avait prévenu dimanche qu’il n’allait pas “accepter les résultats” du scrutin qui “ne seront pas crédibles”, selon lui. “La seule façon qu’a le PDGE (Parti démocratique de Guinée-Equatoriale) de rester au pouvoir”, c’est “en manipulant les élections”, avait-t-il estimé. Un autre présidentiable, Carmelo Mba Bacale, candidat de l’Action populaire de Guinée-Equatoriale (APGE), avait annoncé samedi qu’il allait “boycotter” le scrutin, en raison d’un manque de transparence du processus électoral.

L’élection présidentielle a été “libre, transparente et crédible” malgré quelques manquements, avait déclaré mercredi le groupe d’observateurs de la Communauté des Etats d’Afrique centrale (CEAC). Des organisations de défense des droits de l’homme estiment toutefois que le scrutin a été entaché par des irrégularités dans cet “émirat pétrolier” du golfe de Guinée.

Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1979, à l’issue duquel il a fait fusiller Francisco Macias Nguema, son oncle et premier président de cette ancienne colonie espagnole, M. Obiang, 65 ans, a remporté la présidentielle de 2002, avec 97,1 % des voix. Pendant la campagne, ses adversaires lui ont notamment reproché une gestion inéquitable du pétrole de ce petit pays, qui est devenu le troisième producteur de brut d’Afrique subsaharienne mais dont la population vit toujours dans la pauvreté.

Obama governa senza l’ossessione del consenso (subito)

https://i2.wp.com/farm4.static.flickr.com/3090/3171965840_3011231992.jpg

(The Daily Dish) – The base is frustrated by Obama’s governing moderation in DailyKos’s new poll:

 

Voter Intensity: Definitely + Probably Voting/Not Likely + Not Voting

Republican Voters: 81/14
Independent Voters: 65/23
DEMOCRATIC VOTERS: 56/40

Now wait will Gitmo remains open through the middle of next year, finanical re-regulation gets gutted by Geithner, gays keep being fired from the military, unemployment plateaus at 12 percent, and more troops are sent to Afghanistan even as withdrawal from Iraq is postponed because they cannot even agree on an election date or terms despite months and months of negotiations.

Of course, there’s a very very long way to go. And if health reform passes, unemployment begins to drop before next November, some movement occurs on Iran, and troops come home from Iraq in larger numbers … anything can happen.